Recherche pour :
Super 8, mon film est tout bleu ! – Le filtre 85

Pourquoi mon film est tout bleu ?

Super-8-Tunisie-1983-Pâques-Correction-de-labsence-du-filtre-85B
Super-8-Tunisie-1983-Pâques-Correction-de-labsence-du-filtre-85B

Il peut arrivé, au loisir de la redécouverte de vos films Super 8 et parfois 16mm, lors de leur projection ou alors après les avoir numérisé, de tomber sur une série de films tout bleu et souvent un poil surexposé. Il ne s’agit ni d’une erreur de développement de l’époque, ni d’une conséquence du vieillissement de vos film, et souvent même pas de la faute de votre opérateur télécinéma (enfin, parfois en parti quand même).

Le phénomène se produit dans la majorité des cas lorsque le sujet du film est en extérieur. Les symptômes sont voile bleuté sur le film, une carnation de peau des sujets quasi absente du à la surexposition du film, hautes lumières surexposées et blanche.

La raison est dûe au fait que le caméraman a tout simplement oublié de mettre son filtre 85B lors du tournage extérieur. Vous constaterez, en général cela se produit juste après une scène en intérieur.


Explications :

L’émulsion, Kodachrome 40. C’est le grand responsable de cette teinte bleuté qui a contaminé votre film !

Kodachrome 40

La majeur partie des films Super 8 et 16mm amateurs sont tournés en Kodachrome 40, LA PELLICULE de chez Kodak. Elle a donné ses lettres de noblesses au film amateur. Que ce soit à la maison, entre les mains de papy, ou de papa et maman, à l’école lors des projections de film documentaire en cour de bio’, en école de cinema pour faire ses premières armes en tournage, la Kodachrome 40 est La Pellicule incontournable et indissociable du Super 8.

Ici, je vous renvoie vers un lien sur la Kodachrome 40.

On ne va pas trop s’épancher sur la technique autour de la K-40 (de son petit nom), sur le fait que sa chimie complexe en fait une des pellicules les plus sophistiquée que n’est jamais fait Kodak, qu’il s’agit en réalité d’une pellicule noir & blanc, que la couleur s’obtient par un développement par trichromie, trois bains pour chaque couleur, qu’elle a des qualités de conservation exeptionnelle… Kodak a mis fin à la K-40 suite au démantèlement de son laboratoire de développement à Lausanne en 2007, la fameuse adresse que l’on pouvait lire sur le dos de l’enveloppe jaune qu’il fallait envoyer par La Poste.


Daylight (5400K°) vs Tungsten (3200K°)

La température de couleur est exprimée en Kelvin (K°). Je vous envoie sur le site http://philippe.balladur.free.fr/, qui selon moi donne les explications les plus claires sur le sujet.

Grosso modo, ce que l’on nomme aussi Daylight, ou Lumière du Naturelle/Jour en français, c’est la lumière du soleil, on lui donne une valeur de 5400K°. Le movie light, ou Tungstène, ou Lumière Artificielle, c’est la lumière d’un filament chauffé à blanc à l’intérieur d’un contenant à l’atmosphère confinée… Une ampoule, quoi.

Tableau de température de couleur en K°

Indication Température de Couleur K-40

La pellicule Kodachrome 40 est balancée à une température de couleur de 5400K°, Ce qui signifie que par défaut, la K-40 est naturellement plutôt blanche/bleue.

Ainsi, comme indiqué sur la photo de la boite ci-dessus, pour compenser la froideur naturelle de la Kodachrome il est conseillé de mettre un filtre lorsque l’on filme en lumière naturelle, le fameux Wratten 85.

Le Wratten 85 est ce petit filtre de couleur légèrement orangé qui équipe quasiment toutes les camera Super 8 amateur. On l’enclenche en poussant le petit bouton “soleil” sur la caméra et on le désenclenche quand on appuie sur le bouton “ampoule”. Il indispensable sans quoi votre sujet apparaitra tout bleu, comme dans notre cas évoqué.

Bien que le “40” de Kodachrome 40 signifie que le film a une sensibilité de 40 ASA, il est important de faire remarquer que celui-ci n’est à 40 ASA que lorsque le filtre Wratten 85 est désenclenché. Et 40 ASA, ça fait un peu juste pour tourné en intérieur. C’est une des raisons pour lesquelles on filme plutôt en Super 8 à l’extérieur. Et en extérieur l’ajout du filtre Wratten 85 porte la sensibilité à 25 ASA.


Donc, pourquoi mon film est tout bleu et surexposé?

Suite à toutes ces explications, on peut donc en déduire que :

  1. Votre film est bleu parce que vous avez tout simplement oublié de mettre votre filtre Wratten 85
  2. Par consequent, de part la nature “froide” de la Kodachrome 40, le sujet a été exposé à la lumière naturelle sans traitement
  3. La sensibilité native du film étant de 40 ASA et non de 25 ASA avec le filtre, la cellule automatique de la camera surexpose le film
  4. Oui, ça se corrige !

Solutions:

Au moment de la numérisation du film, nous allons prendre soin à ne pas trop le surexposer, sachant que ce qui est surexposé est toujours difficilement rattrapable. Néanmoins, c’est en post production que cela va se jouer, puisque au moment de la restauration, nous allons étalonner le film de manière à le remettre dans un espace couleur normalisé, et nous recréons un filtre wratten 85 numérique. Nous surveillons l’étal de matière de manière à récupérer le bas du spectre et corrigeons le contraste, comme dans l’exemple ci-dessous.

2005-Banyuls-Comparatif-UH-1080p
Super 8 – Tunisie 1983 Pâques – Correction de l’absence du filtre 85B – Comparatif-HD-720
Super 8 – Tunisie 1983 Pâques – Correction de l’absence du filtre 85B – Comparatif-HD-1080
Le Christ Rédempteur – Rio de Janeiro – Brésil-1982-09

Le prochain article portera sur : Pourquoi mon film est-il tout rouge ?

A bord du CM173 SUPER MAGISTER - 1965-UHD 4K vignette
Fouga Magister filmé en plein ciel en 16MM

C’est le 14 Juillet ! Comme chaque année, on a pu entendre, la veille, la préparation des chorégraphies célestes des appareils de l’Armée de l’Air en plein ciel de Paris.

Pendant de nombreuses années le FOUGA CM-173 MAGISTER a, en outre, été l’avion de d’entrainement de l’Armée de l’Air française, et fut adopté par la Patrouille de France comme avion de voltige.

On peut voir sur ce film exceptionnel datant de 1965 et tourner en 16mm, le passage du Magister, reconnaissable à son empannage en “V”, au-dessus des nuages à quelques milliers de mètres d’altitude.

Ce film 16mm a été numérisé par mediaCapture Italie en 4K Full Aperture et down-converti en Ultra HD 4K après conformation et un petit dépoussiérage.

Nous vous présentons ici le film en trois versions, soit en Ultra HD 4K (3840×2160), HD 1080p (1920×1080), et en HD 720p (1280×720).

A bord du CM173 SUPER MAGISTER – 1965- HD 720p
A bord du CM173 SUPER MAGISTER – 1965- HD 1080p
A bord du CM173 SUPER MAGISTER – 1965- 4K Ultra HD
BALADE DANS LE JAPON DE 1970 EN SUPER 8 K-40
BALADE DANS LE JAPON DE 1970 EN SUPER 8 K-40

Le débit des films est volontairement élevé pour préserver la qualité de diffusion. Si vous souhaitez choisir une résolution plus adapté à votre appareil ou débit, nous vous invitons visualiser sur notre chaine YouTube.

On commence par une visite de Tokyo, et plus précisément le Quartier de Asakusa, une des arrondissements de Taïto.

Données Techniques :

Les films Super 8, découverts par l’ami Gaston, sont composés de deux bobines portant la mention “Japon 1970 – Marché flottant à Kyoto et Kyoto (fin) – Jour 2 et Jour 3“. Les mentions inscrites sur les bobines pouvaient porter à confusion, insinuant que l’intégralité des films portaient sur Kyoto. Or, après analyse, il s’agirait plutôt d’un périple commençant à Hong Kong, puis Tokyo et se terminant à Kyoto.

Les films on été tourné en Kodachrome 40, l’émulsion mythique de Kodak qui a contribuer à démocratiser le Super 8 dans les foyers, et a connu la fin de son développement en 2007 avec l’arrêt du laboratoire de Lausanne.

La numérisation du film a été effectuée chez mediaCapture Italie sur le scanner MULLER FILMFABRIK en Apple ProRes en 4K Full Frame (4096×3112) avec Wet Gate, puis traité sur Blackmagic Resolve Studio pour la stabilisation, le re-framing (passage de 25 à 18 images par seconde) ainsi que le Downgrade du film en UltraHD (3840×2160).

La conversion en MP4 pour le web est effectué sous Handbrake sur La Machinerie, notre cluster d’encodage maison.

Extraits de film :

Asakusa possède l’atmosphère du vieux Tokyo, avec ses boutiques artisanales traditionnelles et ses étals proposant une cuisine de rue le long de Nakamise Street, près de l’ancien temple Sensō-ji. Le parc d’attractions Hanayashiki, du milieu du XIXe siècle, abrite des manèges à sensations et des cafés. Situé au bord du fleuve, le Kuritsu Sumida Park accueille régulièrement des festivals et des spectacles pyrotechniques. Le quartier regorge de bars conviviaux de type izakaya et de restos de yakitori (brochettes de viande grillée, bière). ― Google

source : wikipedia

Les Archives Départementales de Seine-Saint-Denis
mediaCapture numérise les archives films de Seine-Saint-Denis

Les Archives départementales de la Seine-Saint-Denis
Les Archives départementales de la Seine-Saint-Denis

Nous sommes heureux de vous annoncer que depuis Septembre 2016, mediaCapture et Les Archives Départementales de Seine-Saint-Denis ont passé un accord concernant la numérisation de son centre d’archives à Bobiny.

Le contrat concerne la numérisation de films 16mm en 2,5K jusqu’en 2020.

Archives en 2,5K plutôt que UHD-4K?

C’est après mûre reflexion que mediaCapture et Les Archives Départementales de Seine-Saint-Denis ont choisi 2,5K plutôt que 4K. Nous avons déterminé que 2,5K (2048 x 1536, soit peu plus de 3 Millions pixels au ratio 4/3) dans un espace couleur 4:4:4 ou 4:2:2 offrait rapport poids/qualité/ résolution optimal, le ratio des films 16mm en 1,33 étant plus proche du 4/3 que du 16/9° de l‘Ultra HD.

Data Centre mediaCapture
Data Centre mediaCapture

Stockage et Accès en ligne

Pendant toute la durée de la campagne de numérisation des Archives Départementales de Seine-Saint-Denis, les films numérisés seront stockés sur les serveurs sécurisés de mediaCapture et seront accessibles en ligne pour les Archives de Bobiny à travers notre DAM (Digital Asset Manager) jusqu’en 2020.

Cannes 1934 - Joutes Nautique
Joutes Nautiques de Cannes 1932, en 9.5mm

Alors que le Festival de Cannes 2016 vient de remettre sa 69° Palme d’Or à Ken Loach il y a quelques jours, on a tendance à oublié que ce rendez-vous cinematographique annuel cannois n’ a pas toujours été.

Ici, des images de la période estivale de Cannes en 1932, avec l’Inauguration de La Route Napoléon, ses jeux plage, ses joutes nautiques, et son défilé du 14 Juillet.

Le film est en 9.5mm. Il a été numérisé en 4K Ultra HD. La restauration numérique a consisté stabiliser le film et à nettoyer les poussières et autres rayures. Le taux de réussite de la restauration du film est de l’ordre de 85%, en effet, certaines marques et rayures, ainsi que le virage chimique la peliculle sont si important que cela nous demanderais un peu plus de temps.

Pensez à modifier les paramètre du lecteur si vous voulez profiter du film en HD ou 4K.

Ci-dessous, l’article de presse d’époque du Littoral, expliquant que les festivals d’été, c’est sympa, mais que ça coûte quand même.

Littoral_1932_05_22_Page

Littoral_1932_05_22_Page_01
Ci-dessous, l’article de presse d’époque du Littoral, expliquant que les festivals d’été, c’est sympa, mais que ça coûte quand même.

Deauville-1934
Deauville, 1934 en 9.5mm

Deauville, la ville, les planches, la plage, son port et ses bâtiments militaire en 1934.

Transfert et restauration de film 9,5mm datant de 1934 en UltraHD 4K. Pour cela, la numérisation du film 9.5mm a été faite en 4K UHD, puis stabilisation de l’image par flux optique. Les corrections couleur on été opéré sur un DaVinci Resolve afin d’homogénéiser la lumière. On peut néanmoins encore constater deçà et là une fuite de lumière entre les perforations centrales due au tournage, syndrome frequement constater et typique du 9.5mm.

Pour finir, nous avons appliqué un filtre de réduction de bruit, et opéré un  dépoussièrage et une reduction de rayures numérique sur le film.

Pensez à activer l’option 4K 2160p du lecteur pour profiter le l’UltraHD.

1-MAI-2005-4K
1° Mai 2005 & 1° Test Super 8

1° MAI 2005 en Super 8 4K
1° MAI 2005 en Super 8 4K sur le Faubourg Saint-Antoine – Paris 11°

C’était il y a plus de dix ans. Manquant de matériel pour tester nos scanners Super 8, nous décidions de tourner nous-mêmes nos premières cartouches de Kodachrome 40 à la sauvette, munis d’un petite camera Canon 814 XLS.

Ici, nous voyons les alentours du quartier Trousseau/Aligre/La Main d’or, où mediaCapture y est encore.

Le film Super 8 K40 a été tourné à 18 images par seconde, puis numérisé en HD 1080p à 25 ims. La cadence naturelle de 18 images a été rétablie par flux optique.

La grève SNCF du 10 au 18 août 1969
1969 : La grève SNCF du 10 au 18 août 1969 en 8mm

1969 - La grève SNCF
1969 – La grève SNCF du 10 au 18 août 1969

1969 : La grève SNCF du 10 au 18 août 1969 est liée à la grève RATP qu’elle a entraînée

Film 8mm restauré en 4K Ultra HD par mediaCapture.

Pensez à activer l’option 4K 2160p du lecteur pour profiter le l’UltraHD.

1969 : La grève SNCF du 10 au 18 août 1969 est liée à la grève RATP qu’elle a entraînée, mais les syndicats de la SNCF font reprendre le travail sur un bilan de « succès pour les cheminots » (accord sur les conditions de travail) en « lâchant » les travailleurs de la RATP qui reprennent quatre jours plus tard, le 22 août…

Source :

http://www.matierevolution.fr/spip.php?article1639

Défilé militaire sur les Champs Elysées en pellicule 9.5mm dans les Années 30

Défilé militaire sur les Champs Elysées dans les années 30, nous sommes juste sous l’Arc de Triomphe, l’Avenue des Champs-Elysées. Le périple continue jusqu’au Jardin du Luxembourg.
Le Paris des années 30, ses pavés, son gravier et ses piétons partageant les rues avec ses fiacres et ses automobiles.
Le film en 9.5mm, dans un état impeccable pour une pellicule amateur de 80 ans d’âge.
Le film a été numérisé et restauré en 4K Ultra HD.
www.mediacapture.fr

[chr-youtube-gallery order=”DESC” orderby=”date” posts=”6″ category=”9-5mm”]

Jour de Neige à mediaCapture en Super 8

Par temps de canicule, mon besoin de frais m’a fait tomber sur ces vielles images.

C’était le premier jour de neige de 2006, nous préparions une cartouche Super K40 dans une camera Canon, car nous n’avions jamais fait de test de captation sous la neige, lorsque un client, puis couple font irruption dans mediaCapture.
Nous leur expliquons notre démarche et leur demandons de patienter car nous voulons filmer tant que la neige tombe.
Et c’est là qu’ils nous propose de participer. On leur fait gonfler quelques ballons de couleur et leur demandons de s’agiter sous l’objectif, ce qu’il font avec joie et entrain.
C’est un peu n’importe quoi, mais on a bien rigolé.

Le film a été numérisé en 4K Ultra HD, sans correction couleur particulière (les joies de la Kodachrome 40).